Happy 2018 !


Voilà un petit moment que je n’avais pas pris le temps d’écrire sur ce blog, manque de temps, manque d’envie aussi peut-être. Une nouvelle année vient de commencer et c’est forcément le début d’un nouveau départ. J’ai été assez nostalgique de fermer ce dernier chapitre. Il faut dire que 2017 a été une révélation pour moi. Entre voyages, rencontres, interrogations, prises de décisions, nouveau job … j’ai passé une année incroyable qui m’a permis d’apprendre à me connaître, à dépasser mes peurs et à construire une vie qui me ressemble.

8

Ma principale résolution pour 2018 : continuer d’être une meilleure version de moi-même en étant heureuse. Bien sûr il y aura des petits jours sans mais dans l’ensemble j’aimerais continuer de me concentrer sur mon bonheur, d’apprécier ce que j’ai à sa juste valeur et de profiter des petits plaisirs de la vie au quotidien.

5

J’aimerais m’aimer d’avantage. Alors oui, ça peut paraître prétentieux mais c’est pourtant indispensable. Accepter le corps dans lequel on vit, être fière de qui l’on est et avoir confiance en soi ce n’est pas chose facile et cela demande beaucoup d’efforts pour certaines personne (dont moi). J’ai compris qu’en étant à l’aise dans sa vie il était plus facile d’aimer les autres et de se laisser aimer. J’ai énormément d’amour à donner et quand j’ouvre mon coeur à une personne je le fais à 100% néanmoins j’ai vraiment du mal à briser ma carapace et laisser entrer quelqu’un dans ma vie. Je fais un réel travail sur moi-même pour m’ouvrir un peu plus aux autres. L’été dernier, j’ai eu un véritable coup de foudre pour une personne et je rêve de rencontrer à nouveau quelqu’un avec qui je partagerai des moments aussi magiques que ceux j’ai pu vivre avec lui. J’ai espoir que 2018 soit une année d’amour et de sincérité.

2

Enfin, j’aimerais poursuivre ma quête de voyages. Ne serait-ce qu’une escapade le temps d’un week-end. Je ressens cette soif de découvrir le monde, de m’évader. Je me sens totalement libre, heureuse et épanouie dans ces moments là. Je profite de chaque instant sans penser au reste. Pour 2018, je me suis fixée pour objectif de visiter l’Europe à chaque fois que j’en aurai le temps et les moyens. Je veux aussi changer mon mode de consommer. J’adore la mode mais je vais essayer de freiner mes pulsions acheteuses pour les dernières tendances du moment et plutôt m’orienter vers des pièces plus intemporelles dont je ne me lasserai pas au bout d’un mois. « La dernière paire de baskets à la mode = un week-end à Berlin » … Tu préfères quoi ? Des chaussures que tu mettras plus à la fin de la saison ou des souvenirs, des paysages, des rencontres, des moments de partage ? Je veux vraiment arrêter de vivre dans l’excès et prendre le temps de vivre des moments qui resteront graver dans ma mémoire. Je crois que la Californie m’a fait beaucoup de bien et a fait ressortir en moi une âme hippie que je ne connaissais pas mais que j’adore au final.

9

Voilà pour ce petit bilan. Quelque soit vos résolutions, ne les voyez pas comme une obligation, une contrainte mais comme un petit plus qui vous rendra encore plus heureux.

Je vous souhaite à tous et à toutes le meilleur.

Que cette année soit guidée par des choix et des décisions qui viennent du coeur.

LOGOOO

 


 

Publicités

Le jour où je suis devenue freelance


2 copieHello tout le monde, après une petite pause du blog me revoilà. Il s’en est passé des choses en un mois. Tout d’abord j’ai déménagé et oui je suis devenue officiellement parisienne (sans le côté hautain je vous rassure). Autre gros changement et ça sera le sujet de l’article je suis devenue freelance. À vrai dire, ce nouveau statut m’est un peu tombé dessus par hasard, j’ai eu une opportunité vraiment intéressante et j’ai foncé !

3

De manière générale les gens ne sont pas vraiment familiers avec ce statut d’indépendant qui comporte pourtant plusieurs avantages : 

  • Des horaires flexibles, travailler en pyjama depuis son lit c’est quand meme grave cool. Tu peux gérer ton temps, travailler de façon assez intense pendant trois jours et prendre un week-end de quatre. Bref à toi de gérer et organiser ton temps au mieux.
  • Travailler de n’importe où, quand t’es freelance tu n’es pas obligé de rester derrière ton ordi dans un bureau ou chez toi. Être indépendant c’est justement pouvoir choisir d’aller bosser au Starbucks, dans le train ou l’avion. Perso, je trouve que changer d’environnement aide à la créativité, le temps passe aussi plus vite et les tâches paraissent moins monotones.
  • Se diversifier avec des missions plus ou moins longues, ce qui permet de moins s’ennuyer dans son travail.
  • Être son propre patron, c’est vraiment le top ! On a du mal à s’y faire au début mais pourtant la personne pour qui l’on travaille n’est pas notre boss mais notre client. C’est aussi plus de responsabilités, devoir trouver de nouvelles missions pour continuer à vivre.
  • Négocier son tarif. En étant freelance, il est normal de négocier son tarif journalier et autant vous dire qu’un indépendant peut rapidement très bien gagner sa vie mais il faut néanmoins penser aux charges à payer … 22% heureusement il existe des aides pour payer (beaucoup) moins.

1

 

Ça c’est le bon côté de l’histoire, mais cette liberté a un prix ! En effet, ce statut implique beaucoup d’administratif, entre la déclaration de son activité, des revenus, faire ses devis et ses factures, relancer les clients qui ne payent pas en temps voulu. Bref il y a parfois des montées de stress que l’on aimerait éviter. Dans d’autre cas, on ne voit pas du tout la couleur de cette liberté, car dans ma situation (je bosse dans le domaine de l’architecture) beaucoup d’agences embauchent des free pour ne pas avoir à payer certaines charges sans tenir compte du réel statut de travailleur indépendant. L’une des difficultés est souvent de ne pas savoir dire non ! Avoir du travail et de l’argent qui rentre c’est attrayant, mais dans quelles conditions ?

6

J’ai la chance d’être soutenue par mon entourage et ma famille dans mes décisions et je pense que ce statut me correspond vraiment. Je n’irai pas jusqu’à dire que j’ai un problème avec l’autorité mais je suis une personne créative et entreprenante, avec un réel besoin d’indépendance. En gros, j’estime que ma vie m’appartient et que je n’ai pas besoin de demander une autorisation pour partir à 16h ou prendre un week-end de trois jours. J’ai aussi appris à me faire confiance et à croire en mes compétences. Je serai un peu moins optimiste dans quelques mois qui sait mais pour l’instant, je prends cette aventure comme un nouveau tournant dans ma vie. Chaque chose arrive pour une raison et je me dis que l’une des clés de mon bonheur personnel se trouve peut-être dans le fait d’être à la tête d’une activité qui m’appartient sans avoir de comptes à rendre. 

Cet article me tenait à coeur car quand j’ai pris la décision de devenir travailleur indépendant je n’avais pas vraiment trouvé de témoignages sur le ressenti d’être free. Je suis encore novice donc si certains d’entre vous veulent partager leurs expériences je serai plus que ravie de vous lire et qu’on échange à ce sujet.


 

Ta motivation c’est toi !


 

Hello et bonne semaine de rentrée à vous tous ! Garder sa positive attitude et le moral est parfois difficile pendant les premières semaines qui suivent les vacances c’est pourquoi aujourd’hui je voulais vous parler de développement personnel et de ma routine matinale pour démarrer une journée productive. Que vous lisiez cet article en prenant votre petit-dej, dans le métro ou en attendant le bus, je suis certaine que vous ne verrez plus le matin de la même façon donc Let’s GO !

 

10

 

Après de loooongues années de vie étudiante à faire des nuits blanches et négliger mon corps, j’ai voulu remettre les compteurs à zéro et enfin commencer une vie saine sur tous les plans. Et ce fameux changement commence … dès la sonnerie du réveil ! Pour cela j’ai mis en place une petite routine matinale avec 5 règles que j’essaye de respecter au maximum.

 

11

 

 

12

 

  • Se réveiller 1h plus tôt et faire des choses pour soi

Se lever à 5h30-6h du matin n’est pas toujours facile au début je vous l’accorde. Mon astuce : laisser les rideaux ou les volets entre-ouverts afin de se réveiller avec la lumière naturelle du jour. D’ailleurs je trouve que le simple fait de contempler le lever du soleil rend vraiment de bonne humeur, vous savez ce genre de « bouffée d’amour » qu’on ne sait pas vraiment expliquer mais qui nous donne le sourire pour toute la journée. Ensuite pendant cette heure, il est important de s’octroyer du temps  pour soi (abdos, yoga, méditation, lecture, course, écriture … ) ! Vous verrez à quel point le fait de se rendre au boulot en ayant déjà entamé sa journée est incroyablement bénéfique. Commencer sa journée avec du productif attire forcément du positif !

 

1a

 

 

8

 

  • Se concocter un bon petit-déjeuner

Pendant longtemps j’ai négligé ce repas en prétextant de ne pas avoir le temps … mais quelle erreur je faisais ! Pas étonnant que j’avais des coups de barre durant la matinée et des problèmes de concentration. Faire le plein d’énergie le matin c’est primordial. En plus c’est quand même agréable de se préparer des petit-dej super appétissants et colorés. Pour vraiment profiter au maximum de ce moment, mon conseil c’est de prendre son temps, ne pas se sentir pressé par la montre et éviter d’engloutir ses céréales au dessus de l’évier ou d’avaler son café à la va-vite. Rien ne sert d’augmenter son niveau de stress dès le matin.

 

7

 

 

2

 

  • Se préparer en musique

La musique c’est sacré ! Rien de tel qu’une bonne playlist Goodvibes pendant que l’on se fait beau ou belle. Car oui ça aussi c’est important. Pour passer une bonne journée il faut se plaire à soi même, être bien dans ses baskets. La confiance en soi passe inéluctablement par l’amour que l’on se porte, c’est indispensable ! Il ne s’agit ni d’égoïsme, ni d’arrogance ni même de vanité mais prendre soin de son visage, de son corps, de ses cheveux est une marque d’affection que l’on se donne à soi même. C’est simplement s’accepter et s’apprécier.

 

13

 

 

14

 

  • Veiller à laisser un chez soi en ordre

S’il y a bien une règle à laquelle je ne déroge jamais c’est celle là. Quitter son appart propre et ordonné ça ne prend pas beaucoup de temps et ça nous donne un sentiment de productivité avant d’aller bosser. Faire son lit, sa vaisselle, sa machine à laver … en 15 minutes c’est plié et ce qui est fait n’est plus à faire. En plus, rentrer chez soi après une longue journée de travail en retrouvant un appart clean c’est quand même agréable.

 

15

 

 

3

  • Se fixer des objectifs

Qui aime se rendre à son travail en trainant des pieds ? Le trajet n’est pas toujours un moment de plaisir je le reconnais, entre bouchons et transports en commun bondés c’est sûr il y a mieux mais rien est perdu il est possible de le rendre plus motivant en se rappelant les défis et les objectifs que l’on s’est fixé. Tout d’abord, le temps de trajet passe ainsi plus vite et ensuite s’encourager sur ses  projets personnels est une façon stimulante de construire une belle journée. Et puis retrouver ses collègues en étant enthousiaste attire tout de suite beaucoup plus de sympathie.

 

 

16

 

9

 

Alors on y va les gars, sourriez à la vie et n’oubliez pas votre seule motivation … c’est VOUS !

« Gardez à l’esprit que votre situation dépend de l’être que vous étiez mais que l’orientation que vous prenez dépend entièrement de l’individu que vous souhaitez devenir, à partir de maintenant. » Hal Elrod – The Miracle Morning

 


 

Tout quitter et tout recommencer


 

Ça y est Septembre est là et aujourd’hui je voulais vous poster un billet humeur pour la rentrée. La rentrée est souvent synonyme de nouveaux objectifs donc rien de tel qu’un peu de positivisme pour prendre confiance en soi et commencer ce nouveau départ du bon pied ! En prime je vous ai déniché une petite sélection de photos Pinterest super inspirantes.


L


N


On l’a tous fait, baver sur des photos Instagram de rêve avec des paysages à couper le souffle, comparer sa vie avec celle des autres, se dire «  il y en a qui ont vraiment de la chance » … STOP ! Arrêtons de se torturer l’esprit et de trouver l’herbe du voisin toujours plus verte que la notre. Sauter le pas et prendre le risque de tout quitter pour une autre vie c’est possible.


G


D


Il faut savoir écouter son coeur et les directions qu’il nous dit de prendre. Mon ambition dans la vie ? Être heureuse tout simplement ! Après mes études en France j’ai choisi de tout plaquer pour aller travailler à Montréal, je voulais simplement changer d’air, voyager, découvrir de nouveaux horizons … 11 mois plus tard j’avais envie de rentrer, j’avais le sentiment d’être venue à bout de mon expérience et ALORS ? Pourquoi devoir se justifier. Depuis mon retour, je dois avouer que je me sens entre rêve et réalité, les gens ont du mal à accepter le fait que l’on puisse partir puis tout recommencer ailleurs une nouvelle fois. Il y a un an j’avais droit à « Pourquoi tu pars ? Tu penses pouvoir trouver du travail là-bas ? T’auras pas le soleil et tu vas avoir froid. Ça te plaît pas la France ? » et maintenant « Mais pourquoi tu changes encore d’idée ? T’es folle t’avais un job de rêve, un appart génial ». Non les gars, si j’ai voulu rentrer c’est parce que j’ai tout simplement écouté mon coeur, dans la vie il y a des possibilités infinies d’endroits où vivre ! J’ai adoré mon année, avec des hauts et des bas bien entendu. Partir seule dans un pays à l’autre bout du monde demande des sacrifices il faut se construire un nouveau cercle d’amis et ça prend du temps, il faut apprendre à vivre loin de sa famille et ce n’est pas évident tous les jours. Honnêtement les réflexions des gens qui me demandent de me justifier sur mes décisions j’ai appris à passer au-dessus et comme on dirait en québécois je m’en calisse ! 


H


A

 

Même si je suis rentrée je ne regrette absolument pas d’être partie au contraire. Je pense être devenu une meilleure version de moi-même et je me sens beaucoup mieux dans ma peau. Je suis une personne différente de celle que j’étais il y a un an en arrière et c’est certainement ce que je retiendrai de toute cette aventure. Changer sa vie, se lancer dans de nouveaux projets, une nouvelle vie … Pourquoi attendre pour passer à l’action ? La chance n’existe pas il faut la provoquer, se donner les moyens de réaliser ses rêves et écrire sa propre histoire, celle que notre coeur désire par dessus tout. C’est si excitant au fond, la peur du vide, de ne pas savoir ce qui nous attend. Va t-on y arriver ? Comment ? S’épanouir en se lançant de nouveaux défis, c’est aussi apprendre à se connaître soi-même, savoir qui l’on est vraiment. Il n’y a pas meilleur sentiment ! Tout quitter et tout recommencer, quand on y pense c’est une décision assez folle mais croyez-moi ça en vaut la peine !

K


F

 

Désormais rien ne me semble impossible, je suis fière de ce que j’accomplis et des décisions que j’ai pu prendre car elles ont contribué à changer ma vie et faire de moi une meilleure personne. La vie est belle et chacun a le pouvoir d’être heureux dans la sienne donc foncez !


C

 


 

Je suis instable et je le vis bien !


Hello tout le monde !

Ça y est je me lance, après des mois d’hésitation et de procrastination (oui vous savez l’art de toujours tout repousser au lendemain) je me suis enfin décidée à partager mes aventures et enfin lancer mon blog.

En fait, je pense qu’il n’y avait pas de meilleur moment que celui-ci pour le faire. Après une année passée à Montréal, j’ai choisi de rentrer en France pour une période indéterminée … car oui je crois que je suis atteinte d’une bougeotte aigüe et l’envie de repartir vers une nouvelle destination commence déjà à me trotter dans la tête. 

J’adore voyager et je pense avoir toujours été de nature assez curieuse. En y réfléchissant je dirais que mon esprit d’aventure s’est réveillé après mon année d’Erasmus à Milan. Concernant le Canada, j’ai obtenu un pvt (permis vacances travail) en même temps que mon diplôme en architecture. J’avais entamé les démarches sur un coup de tête en Juin et un mois plus tard tout s’est enchainé très vite puisque ma demande avait été acceptée. 

Presque une année s’est écoulée depuis et me voilà de retour ! Moins de 48h après avoir posé le pied sur le sol français, mon esprit est déjà ailleurs. La décision de rentrer n’a pas été facile à prendre, pleins de doutes en tête, des incertitudes. Aujourd’hui, je ressens le besoin de me lancer de nouveaux défis et de m’investir dans un projet qui puisse me stimuler mais aussi me permettre d’échanger sur ce que j’ai pu vivre durant mon immersion.

J’ai passé les 4 dernières semaines de mon aventure à voyager et cette sensation de liberté, de prendre du recul sur sa vie ainsi que ses désirs n’a pas de prix. Je ne veux pas trop vous en révéler maintenant car d’autres articles vont voir le jour très prochainement et vous pourrez découvrir mes expériences sur le continent nord américain, mes bonnes adresses, mais pas que … so stay tuned ! 

Vous en savez un peu plus sur moi maintenant !